Santé

Près d’un cadre sur cinq serait au bord du burn-out

Environnement stressant, relations difficiles avec les collègues, pression trop lourde ou surcharge de travail, le burn-out peut avoir de multiples causes.

Avant que l’épuisement professionnel ne déteigne sur votre vie privée et ne vous amène à tout arrêter et à tomber dans la dépression, voici quelques astuces pour retrouver plaisir dans votre activité professionnelle :

  1. Pratiquer la communication non-violente et l’assertivité, qui consiste tout simplement à dire non, sans agressivité
  2. Prendre du recul en vous évadant physiquement (en vacances) ou psychologiquement
  3. Se faire accompagner par un psychologue ou psychothérapeute
  4. Prendre soin de soi et maintenir une alimentation saine et équilibrée

1. Pratiquer la communication non-violente

Cette technique de communication basée sur l’empathie et l’assertivité peut s’avérer très efficace pour apaiser les conflits entre collègues.

Elle se base sur une attitude ouverte et honnête.
Au lieu de tout accepter et d’intérioriser sa colère, il s’agit de dire ce que l’on ressent en basant la discussion sur soi et non sur l’autre.

Le but est de poser des limites sans chercher à accuser l’autre.


En parlant objectivement de la situation, on donne la place à autrui de se reconnaître en nous et d’avoir de l’empathie. On pratique l’assertivité, qui consiste tout simplement à dire non, sans agressivité.


2. Prendre du recul

Et si en ce moment même vous étiez aux Seychelles sur une plage magnifique, vos problèmes seraient-ils toujours aussi importants ?


En vous trouvant aussi loin et dans un si bel endroit, il est probable que la pression psychologique que vous subissez soit beaucoup plus légère. Peut-être même que vous n’y penseriez plus du tout.


Voilà en quoi consiste la prise de distance psychologique, et nul n’est besoin de vous déplacer pour vous sentir mieux puisque tout se joue au niveau mental. Au lieu de vous immerger dans vos émotions d’anxiété et de colère, imaginez que vous vous trouviez très loin dans votre monde intérieur.

Suivez ces précieux conseils pour en savoir plus :

  1. Faire un pas en arrière
  2. Basculer dans le moment présent
  3. Utiliser le stoïcisme
  4. Écouter ses émotions pour prendre du recul au travail
  5. Prendre du temps pour soi
  6. Supprimer et se déconnecter
  7. Identifier ce qui crée de la valeur pour prendre du recul au travail
  8. Avoir des passions et d’autres activités
  9. Télétravailler

3. Se faire accompagner


N’attendez pas d’être réellement en plein burn-out ou de frôler la dépression pour chercher du soutien. En effet, un accompagnement psychologique peut être d’une grande aide dans les périodes difficiles.


Le simple fait d’échanger sur nos difficultés et de donner un nom aux émotions que l’on ressent permet déjà de se libérer d’un poids. Un professionnel saura vous écouter et vous guider dans cette période mouvementée.


4. Prendre soin de soi

Lorsque l’on se sent submergé par le travail, il peut paraître paradoxal de prendre du temps pour soi. Et pourtant, il ne faut pas sous-estimer le pouvoir d’un bon bain chaud ou bien d’une séance de méditation pleine conscience.


Maintenez une alimentation saine et équilibrée, car le plaisir à court terme que peut procurer un paquet de chips ou de gâteaux sera vite remplacé par un sentiment de culpabilité qui ne vous aidera pas.


La pratique d’une activité physique est indispensable pour garder un mental solide, parce que lorsque l’on se sent bien dans son corps, on se sent déjà un peu mieux dans sa tête.


Quelle que soit l’activité qui vous permet de vous évader, il est essentiel de prendre soin de vous afin de décompresser et de “sortir la tête de l’eau” avant de vous replonger dans le travail, mais cette fois à tête reposée.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code